Les vérités cachées derrière les étiquettes « santé » de vos biscottes et pains de mie préférés

Une récente étude de l'Association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV) a mis en lumière des préoccupations concernant la composition des biscottes et pains de mie.

Les promesses trompeuses des étiquettes #

Malgré les allégations « réduit en sucre » ou « pauvre en sel », 67% des produits examinés ont reçu un Nutri-Score moyen à faible.

Cette enquête, qui a passé au crible 148 références de produits de panification, révèle que seulement un quart de ceux-ci ont amélioré leur composition entre 2019 et 2024, laissant ainsi les consommateurs face à des profils nutritionnels souvent médiocres.

Un sel et sucre en quantité alarmante #

Les résultats de l’enquête montrent que certains produits, notamment les biscottes, contiennent des niveaux de sel et de sucre préoccupants. Par exemple, les biscottes à la farine d’épeautre et aux graines de sésame de La Vie Claire affichent une teneur en sel de 2g/100g, ce qui affecte négativement leur Nutri-Score.

À lire Partez à la découverte du gâteau marocain, un délice sucré qui réinventera vos apéritifs

De même, certaines variétés sont spécialement sucrées, comme les biscottes la Bretonne de LU Heudebert, dont le sucre et le miel ajoutés élèvent leur contenu en sucre parmi les plus hauts de leur catégorie.

PUB

Les substituts d’additifs, un déguisement habile #

L’enquête souligne également une tendance inquiétante à remplacer les additifs par des « ingrédients technologiques », comme des extraits végétaux, qui ne sont pas soumis aux mêmes évaluations de risque. Cette pratique, connue sous le nom de « clean label », peut induire les consommateurs en erreur concernant la véritable nature des produits.

Apprenez à maîtriser votre hypertension et votre cholestérol avec le régime DASH

Par exemple, la brioche tressée à la main d’Harry’s utilise des extraits végétaux à pouvoir colorant et prétend être « sans additifs », tout en contenant des ingrédients aux fonctions similaires, ce qui soulève des questions sur la transparence des informations présentées aux consommateurs.

  • Substitutions d’additifs par des ingrédients « clean label »
  • Misconception des consommateurs sur la « naturalité » des produits
  • Appel de la CLCV pour une régulation plus stricte

Face à ces constats, la CLCV appelle à rendre le Nutri-Score obligatoire pour tous les produits alimentaires afin d’améliorer la transparence et aider les consommateurs à faire des choix éclairés.

À lire Réveillez vos papilles ce vendredi avec une recette rapide de concombre à la ricotta, fraîche et savoureuse

PUB
Élément Description
📊 Nutri-Score 67% des produits étudiés ont un Nutri-Score de C à E, indiquant une qualité nutritionnelle moyenne à faible.
🧂 Sel Des teneurs élevées en sel, jusqu’à 2g/100g pour certaines biscottes.
🍯 Sucre Ajouts significatifs de sucre et de miel dans certaines biscottes.
Ingrédient Quantité
Farine de blé complet 200g
Eau tiède 150ml
Levure de boulanger 5g
Sel Une pincée

En réponse à ces problématiques, voici une recette simple de pain de mie maison, vous permettant de contrôler entièrement les ingrédients utilisés :

  • Mélanger la farine et le sel dans un grand bol. Faire un puits au centre et y ajouter la levure diluée dans l’eau tiède.
  • Pétrir jusqu’à obtenir une pâte lisse et élastique, puis laisser lever dans un endroit chaud pendant une heure.
  • Dégazer la pâte, puis la mettre dans un moule à pain de mie et laisser lever à nouveau pendant 30 minutes.
  • Cuire à 220°C pendant environ 25 minutes. Laisser refroidir avant de trancher.

En créant votre propre pain de mie, vous évitez les additifs inutiles et les niveaux excessifs de sel et de sucre, tout en profitant du plaisir d’un pain fraîchement cuit.

13 avis sur « Les vérités cachées derrière les étiquettes « santé » de vos biscottes et pains de mie préférés »

  1. Merci pour cet article très informatif! Je me demande combien de personnes sont réellement conscientes de ces problèmes? 🤔

    Répondre
  2. Est-ce que tous les produits « clean label » sont à éviter, ou y en a-t-il quelques-uns qui sont réellement bons pour la santé?

    Répondre

Partagez votre avis